Trouver un bon concept d'entreprise

Une bonne idée ne tombe pas du ciel et n’est pas servie prête à l’emploi sur un plateau. Vous devez d’abord en rechercher les ingrédients, autrement dit observer, noter, consulter des sources diverses et discuter le plus possible. Comment pouvez-vous vous y prendre et où puiserez-vous votre inspiration ?

Dressez l’inventaire de vos capacités, connaissances et passions.

Pour trouver un concept d’entreprise rentable, vous devez d’abord vous demander quelles sont vos compétences personnelles. Qu’avez-vous déjà réalisé ? Que faites-vous actuellement ? Possédez-vous aujourd’hui un talent ou une aptitude spécifique qui pourrait former la base d’une entreprise ?

Les exemples de professionnels qui possèdent une aptitude spécifique et qui créent leur propre agence ou bureau de consultance sont légion. Ne prenez toutefois pas uniquement vos connaissances professionnelles en compte ! Songez aussi à ce que vous appréciez faire en dehors du travail. Ainsi, une personne qui aime les chiens et qui se balade volontiers pourrait développer un service de promenade pour chiens. Ou peut-être pratiquez-vous un loisir susceptible d’être développé et de prendre une toute autre dimension ? Ainsi, ce même amoureux des chiens et photographe amateur pendant son temps libre pourrait proposer diverses formules pour immortaliser le maître et son chien sur divers supports (photo, t-shirt, sac, carte postale numérique, etc.).

Évidemment, vous devrez ensuite tester la faisabilité et la rentabilité de chaque idée, mais ne laissez pas cet aspect pratique vous retenir à ce stade !

Cherchez l’inspiration sur Internet et répertoriez les tendances prédominantes

Une bonne idée est rarement le fruit d’une bouffée d’inspiration à l’état pur. Elle constitue le plus souvent un mélange d’idées, de données et de réflexions préalables. De nombreuses idées permettant de créer sa propre entreprise circulent ainsi sur Internet. Lancez une recherche sur les mots clés « database business ideas » et vous en trouverez d’emblée une grande quantité ! Garder l’œil sur les tendances peut aussi permettre de détecter des concepts potentiels. Dans ce cas aussi, Internet peut se révéler un outil utile. Observez attentivement les dernières tendances, mais aussi celles de demain (dans votre domaine) et essayez de savoir si vous pouvez y contribuer. Tenez également compte des tendances de la société en matière de santé, de loisirs et d’environnement, ainsi que des pénuries, etc. Si la population ne cesse de vieillir, il est par exemple logique que ce secteur nécessite davantage de services...

Vous pouvez éventuellement aussi trouver des idées sur des forums ou sur les réseaux sociaux ou les plateformes de crowdfunding. Repérez ce qui anime les discussions sur twitter (trending), ce qui fait actuellement le buzz sur la toile ou les termes les plus recherchés sur Google (via Google trends)... Enfin, n’oubliez pas pour autant la littérature spécialisée traditionnelle, les publications sur les nouvelles technologies, les magazines spécialisés, les rapports de stratégie de consultants ou les analyses de tendances !

Consultez les bases de données des brevets

Les bases de données des brevets vous permettent de découvrir si d’autres ont déjà développé une idée similaire. Vous y trouverez une mine d’informations. De plus, certains offices des brevets mettent leur base de données à la disposition du public afin d’aider les entrepreneurs à déceler de nouvelles opportunités. Environ 90 % des solutions que vous trouverez dans les banques de données des brevets pourront être copiées librement. En effet, de nombreuses demandes de brevet ne sont plus actives parce qu’elles ont été refusées, parce que leurs auteurs y ont renoncé ou les ont annulées ou encore parce qu’elles ont expiré ou que les taxes n’ont plus été payées par les déposants. D’autres brevets sont octroyés, puis abandonnés assez rapidement. Sans brevet, pas de protection, et vous êtes donc libre de les copier ! Espacenet est une immense base de données accessible au public proposée par l’OEB, l’Office européen des brevets. Elle contient plus de 70 millions de documents relatifs à des brevets émis dans plus de 80 pays. 

Consultez les sites consacrés à la reprise d’entreprises

Plusieurs sites Internet proposent des entreprises à reprendre. Vous pourriez trouver une idée en parcourant les sociétés à remettre ! Pour avoir un aperçu des entreprises à reprendre ou à remettre , vous pouvez vous rendre sur www.overnamemarkt.be, Overnameweb.be et Bedrijventekoop.be ( Région Flamande) et www.sowaccess.be et www.affairesasuivre.be pour la Région Wallonne.

Consultez la législation

Le législateur fournit (peut-être à son insu) une source de bonnes opportunités. Les modifications apportées à la législation peuvent alors ouvrir des portes. Le législateur peut ainsi lancer le développement de nouvelles technologies ou de nouveaux profils d’emploi. Nous pensons ici par exemple à l’essor rapide du secteur des panneaux solaires ou des spécialistes en certificats de performance énergétique !

Cherchez les points névralgiques

La nécessité est mère de toute invention, tout comme la frustration suscitée par l’offre existante, par un manque de qualité, par les prix, etc. Votre contrariété (mais aussi les plaintes de clients insatisfaits !)  peut être à l’origine d’une nouvelle entreprise. Identifiez d’abord ces problèmes ou points névralgiques. Où se situent les carences, qu’est-ce qui vous agace ? Vous ne serez généralement pas la seule personne contrariée par un problème spécifique. Demandez-vous ensuite exactement ce qui pourrait être amélioré, simplifié ou gagner en efficacité. Si votre solution permet de diminuer le désordre, la désorganisation, le stress, le temps perdu, la mauvaise communication, ou de résoudre une collaboration bancale, un mauvais fonctionnement, etc., vous êtes sur la bonne voie. Essayez donc d’apprendre à reconnaître la « demande » du marché pour développer vos idées. Veillez de préférence à ce que votre concept apporte une amélioration significative, car les consommateurs ne changent pas si facilement leurs habitudes, sauf si cela en vaut la peine.

Ainsi, si vous êtes passionné par la cuisine et si vous vous irritez invariablement parce que le poulet se dessèche dans le four, réfléchissez à la façon dont vous pourriez résoudre ce problème ! Aux USA, une petite fille de 8 ans, Abbey Fleck, est ainsi devenue multimillionnaire parce qu’elle avait trouvé une solution pour réchauffer du bacon au micro-ondes sans qu’il ne se noie littéralement dans sa graisse. Regardez donc autour de vous, à la maison ou au travail, et trouvez ce que vous pourriez changer.

Votre amélioration ne doit cependant pas forcément se traduire par un produit ou un service entièrement neuf. Vérifiez toujours si votre idée ne pourrait pas apporter une valeur ajoutée à un produit ou un service existant. Par exemple, un agriculteur local peut vendre sa récolte non seulement sur le marché, mais aussi livrer chaque semaine un panier de légumes frais à un tarif déterminé. En visitant diverses entreprises de votre secteur et en les observant et les analysant, vous trouverez peut-être des moyens d’améliorer l’efficacité de processus ou d’opérations spécifiques.

Regardez au-delà des frontières

Certaines idées ne sont pas adaptées à la consommation « locale », mais pourraient être appréciées ailleurs dans le monde ou donner lieu à des échanges entre personnes/entreprises ou pays. Découvrir ce que d’autres cultures ou peuples apprécient particulièrement ou analyser les opportunités commerciales dans d’autres pays peut aussi être une excellente façon d’inventer un concept commercial.

 

En bref, trouver des idées d’entreprise exige un travail de recherche actif et ciblé. Il importe toutefois davantage de faire en sorte que vos projets de création d’entreprise soient les plus concrets possible en développant brièvement sur papier toutes les idées qui vous viennent à l’esprit. Essayez d’en retirer les points forts et les aspects les plus réalistes et d’en analyser la faisabilité.

Testez aussi vos idées auprès de votre famille, de vos amis et de conseillers professionnels. Vous ne saurez en effet si cette idée est effectivement une opportunité commerciale que lorsque vous la traduirez concrètement dans un business plan.

Mise à jour 11/05/2017

Lisez tous les articles sur

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us