Pic de pollution

En période hivernale, lorsque la température est basse et que le vent est faible, les polluants provenant des gaz d’échappement des véhicules, du chauffage ne sont plus correctement dispersés. Pour éviter tout risque important pour la santé, les autorités imposent en fonction des conditions météorologiques des obligations en matière de circulation et de chauffage.

Il y a 3 niveaux d’intervention en fonction de la gravité possible du pic de pollution :

  • Niveau 1 (drapeau jaune) : 
    • limitation de vitesse.

  • Niveau 2 (drapeau orange) :
    • interdiction de rouler pour un véhicule sur deux (sur base de la plaque d’immatriculation ou du type de véhicules et de l’heure)
    • limitation de vitesse pour les autres véhicules
    • limitation de la température dans les bâtiments du secteur tertiaire.

  • Niveau 3 (drapeau rouge) :
    • interdiction de rouler pour tout véhicule
    • limitation de la température dans les bâtiments du secteur tertiaire.

Il est donc conseillé à chaque entreprise de prévoir à l’avance ces cas de figure.  Il est même obligatoire pour les entreprises qui comptent plus de 100 travailleurs de faire un plan de déplacement comprenant un plan d’urgence et de communication en cas de pic de pollution.

Pour plus de détails sur les mesures à prendre, les possibilités de dérogations, consultez les mesures d'urgence. On vous propose également une réflexion afin d’améliorer toute l’année la qualité de l’air à Bruxelles: conseils en cas de pics de pollution.

Mise à jour 14/02/2017

Lisez tous les articles sur

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

info@1819.brussels
appelez le 1819*

du lundi au vendredi de 08:30 à 13:00
et le mardi de 17:00 à 19:30

*Service gratuit hors coût de l'appel : tarif fixe national

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés