Bien réseauter: comment faire ?

On fait rarement des affaires seul ! Quel que soit votre secteur d’activité ou votre stade de développement, vous devez constamment savoir vers qui vous tourner pour alimenter votre business. Heureusement, les initiatives de réseautage ne manquent pas à Bruxelles !  Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici cinq conseils pour s’improviser réseauteur à succès.

Soyez convaincu !

Le networking est une bonne occasion de multiplier les opportunités d’affaires. C’est le moment idéal pour rencontrer des personnes qui participent d’une manière ou d’une autre à votre business : partenaires commerciaux, fournisseurs, prestataires, clients voir potentiels employés. La position qu’occupent ces personnes peut s’avérer déterminante en termes d’information sur ce que vous proposez (besoins du marché…) ; de facilités de communication (bouche à oreille, réputation…) ; de vente (conclusion de contrats…) ; ou de renforcement de vos affaires (nouveaux partenariats, nouvelle recrue…). Un bon réseau de relations constitue donc inévitablement un solide gage de succès pour le bon déroulement et la croissance d’un business.

Ne vous limitez pas au réseautage virtuel

Le réseautage sur la toile et dans la vie réelle sont deux possibilités mais elles ne mènent pas aux mêmes objectifs. La place croissante occupée par les médias sociaux constitue évidemment une très bonne occasion de se connecter au reste du monde, de voir ce qui s’y passe et d’interagir avec lui. Les connections via le web ne peuvent cependant remplacer les relations issues du monde réel. Ce sont surtout des relations stables et bien établies qui seront sources de réelles opportunités pour votre business. Cette démarche représente évidemment plus d’efforts mais vous verrez qu’elle est très souvent payante.

Transformez les moments en opportunités

Se créer un bon réseau de relations est à la portée de tous pour autant qu’on ait en tête quelques grands principes fondamentaux du réseautage.

  • La préparation

    Opter pour une attitude active de réseautage implique de ne pas confier cela au hasard et de se poser les bonnes questions. Avec qui aurais-je besoin de me connecter pour avoir plus de succès ? Quels groupes de personnes pourraient être les plus profitables à mon business ? Comment puis-je me connecter avec ces personnes ?... Les réponses doivent déboucher sur des actions concrètes, être mises par écrit et se voir assigner des priorités comme dans un véritable plan d’action.

    Après avoir posé les bases de votre stratégie, il faut alors préparer votre intervention. Faites le point sur ce qu’on vous êtes, sur vos forces et sur la manière de vous démarquer. Pour découvrir la méthode pertinente qu’est l’elevator pitch pour se présenter, lisez cette article sur ce site.

    Enfin, sur le moment, soyez attentif à votre interlocuteur ; sachez à qui vous parlez et écoutez ce qu’il a à vous dire. Ceci vous permettra de découvrir ce que vous suscitez chez lui et ce qu’il peut éventuellement vous apporter.

  • La sélection

    Le temps est une denrée rare pour le chef d’entreprise. Il faut donc choisir ce à quoi vous consacrerez du temps (salons, congrès, séminaires, réceptions, meetings…). Le critère de sélection doit être l’opportunité que représentent les évènements pour votre business : en quoi vont-ils pouvoir l’alimenter ou le faire prospérer ? Vous devez concentrer vos efforts sur les relations qui vous aideront à grandir. Il en va de même avec les personnes que vous abordez. L’objectif n’est pas de repartir avec un maximum de cartes de visite dans les poches. Sachez précisément qui vous voulez rencontrer et cherchez à atteindre la qualité des relations plutôt que la quantité.

  • La réciprocité

    Prenez conscience d’une chose : vous aurez seulement du succès si vous aidez les autres à avoir du succès. Transmettre une information pertinente, donner un conseil ou rendre un service contribuera à renforcer votre réseau. Mais attention, ces recommandations sont seulement valables si vous restez vrai. Soyez déterminé dans vos prises de contacts mais ne trompez pas vos interlocuteurs. Un réseau où il n’y a que de fausses relations ne prospère pas. Pour avoir un bon réseau et donc de bonnes opportunités, il faut que « le courant passe ».

  • Maintenez vos relations

    Pour que ces rencontres soient profitables sur le long terme, il est important de structurer son réseau, d’y mettre de l’ordre pour pouvoir se rappeler précisément des personnes qu’on pourra solliciter par la suite. Prenez donc soin de vos contacts : rangez les cartes de visites et indiquez-y le moment auquel elles se sont échangées ou l’intérêt que ces personnes vous ont témoigné ; mettez à jour votre carnet d’adresses ; et donnez du suivi concret à ces rencontres (email, proposition de rendez-vous…).

  • Lancez-vous !

    Armés de ces grands principes, vous n’avez plus d’excuse pour vous lancer dans l’arène. Il existe une telle panoplie d’initiatives de réseautage à Bruxelles que nous ne pourrions en dresser une liste exhaustive. Une option est de visiter régulièrement la rubrique Agenda de ce site via laquelle vous retrouvez un maximum d’évènements, workshops, séminaires et formations organisés pour entrepreneurs. Notez d’ailleurs le Salon Entreprendre qui à lieu chaque année à Bruxelles au mois de mars et qui constituera une bonne occasion de faire vos premiers pas en tant que réseauteur.

Plusieurs organismes d’aide aux entreprises organisent des évènements pour faciliter le réseautage.

Soutenus par les pouvoirs publics, les centres d’entreprises offrent des opportunités de rencontre dans des formes diverses : des moments privilégiés entre les entrepreneurs qui y sont installés (Apéros du Centre Dansaert,  Ateliers de réseautage de l’Ateliers des Tanneurs, Tables d’hôte de Pepibru…) ou des afterwork favorisant la rencontre entre starters et entrepreneurs existants autour d’une thématique commune (Green Afterwork du Village Partenaire…).

D’autres structures offrent un suivi aux entrepreneurs qu’elles accompagnent ou qu’elles ont aidés à lancer : c’est notamment le cas de Job Yourself avec le Club des entrepreneurs et du Réseau Entreprendre avec le Club des lauréats.

Dans une perspective d’animation sectorielle, les clusters de impulse.brussels dynamisent les relations d’échange entre leurs membres via de nombreuses activités. D’autres organismes tels que le MAD et Smartbe visent quant à eux à fédérer et rassembler les artistes avec d’autres types d’entrepreneurs qui pourront les aider à développer leur business.

Des initiatives privées rencontrent également un franc succès. Depuis plusieurs années, le BECI organise des afterwork pour entrepreneurs. Il propose aussi fin du mois la Young Professional Networking Night pour ceux qui souhaitent développer des contacts à l’international.

Les Apéros Entrepreneurs sont une initiative française arrivée à Bruxelles il y a quelques années et sont organisés une fois par mois.

Enfin, les espaces de travail partagés ont le vent en poupe à Bruxelles. The Loft Coworking, le Beta Coworkinget plus récemment Factory Forty alimentent la mise en réseau via la mise à disposition d’espaces ouverts et les activités qu’ils proposent.

D’autres initiatives de networking sont encore au stade du projet mais devraient voir le jour en 2013. Acteurs de terrains, futurs entrepreneurs ou businessmen confirmés… vous n’avez donc plus d’excuse pour développer des relations professionnelles prometteuses.

 

Mise à jour 04/07/2016

Information complémentaire / Qui peut aider?
Lisez tous les articles sur

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us