Quelques notions importantes en financement

 Quelques notions pour vous y retrouver :

  • Les différentes sources de financement se retrouvent au passif du bilan. Elles forment ensemble les ressources mises à disposition de l’entreprise et représentent donc aussi les dettes de l’entreprise vis-à-vis de ses créanciers, classées en ordre décroissant d’exigibilité. Dettes est bien sûr à comprendre ici au sens large du terme.

  • Leur contrepartie à l’actif du bilan, notamment sous forme de liquidités, représente les moyens d’actions de l’entreprise.

  • Le capital, les postes résultant de l’autofinancement et les subsides font partie des fonds propres (ou capitaux propres) de l’entreprise, tandis que les crédits constituent les fonds de tiers ou dettes (au sens restrictif du terme).

  • Les fonds propres représentent la dette de l’entreprise vis-à-vis de l’entrepreneur, les fonds de tiers vis-à-vis des créanciers extérieurs.

  • Le niveau des fonds propres corrigés (proche de la notion d’actif net) de votre entreprise est un élément fondamental utilisé pour déterminer sa valeur comptable et évaluer la qualité de sa structure et plus précisément de sa solvabilité.

  • Les crédits (ou fonds de tiers) à plus d’un an et les fonds propres forment les capitaux permanents, c'est-à-dire les ressources stables de l’entreprise. On fait aussi référence au haut de bilan », même si cette dernière notion peut parfois être plus restrictive et n’englober que certaines formes de crédits à long terme.

  • La différence entre les capitaux permanents (ressources stables) et les actifs permanents (emplois durables c'est-à-dire les actifs fixes ou immobilisés constitue le fonds de roulement.

  • Certains types de crédits  à moyen et long terme (qualifiés de « quasi fonds propres »), tels les emprunts subordonnés, sont parfois assimilés aux fonds propres. Il s’agit pourtant de fonds de tiers, mais font bien partie du haut de bilan au sens restrictif du terme, à l’inverse des crédits classiques.

  • Les avances (crédits) faites par un ou plusieurs associés à l’entreprise et qui sont comptabilisées comme autres dettes à court terme peuvent aussi, selon les interprétations, être assimilées aux fonds propres.

Mise à jour 04/07/2016

Lisez tous les articles sur

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés