Types de stratégies de croissance

Vous souhaitez faire évoluer votre entreprise ? Par ambition personnelle, parce qu'une opportunité se présente ou simplement pour accroître votre chiffre d'affaires ? Quelle que soit votre motivation, il existe différents moyens de faire évoluer une entreprise.

Ceux-ci sont présentés de façon claire dans le modèle Ansoff, un outil stratégique utilisé lors de la mise sur pied d’une stratégie de croissance.  Il constitue une bonne base de réflexion sur le développement stratégique de votre entreprise.

La matrice de croissance d'Ansoff comprend deux axes :

  • Les produits :
    Quels produits fournissez-vous en ce moment et quels sont les nouveaux produits que vous souhaitez offrir à l’avenir.
  • Le marché :
    Quels marchés servez-vous en ce moment et quels sont les marchés que vous souhaitez servir à l'avenir ?

Sur cette base, quatre types de stratégie de croissance sont proposés. Les quatre grandes stratégies de croissance sont :

  • Pénétration de marché

    Cette stratégie a pour objectif d'accroître la commercialisation de produits ou de services existants sur des marchés existants et d'augmenter ainsi votre part de marché. Pour ce faire, vous pouvez attirer la clientèle de vos concurrents et/ou veiller à ce que vos propres clients achètent plus souvent vos produits ou services existants.

  • Extension de marché

    Dans ce cas-ci, vous allez accroître la commercialisation de produits ou de services existants sur des marchés encore inexplorés. L'extension de marché implique une analyse de la manière dont l'offre existante d'une entreprise peut être vendue sur de nouveaux marchés ou la manière d'agrandir le marché existant.

  • Développement de produits

    L'objectif est de lancer de nouveaux produits ou services sur des marchés existants. Le développement de produits peut être envisagé pour élargir l'offre proposée aux clients actuels dans le but d'augmenter leur volume d’affaires.

  • Diversification

    Dans ce cas-ci, vous lancez de nouveaux produits ou services sur des marchés encore inexplorés.
    La diversification constitue la stratégie la plus risquée. Elle implique la commercialisation par l'entreprise de produits et de services totalement nouveaux sur un marché totalement inconnu.
    La diversification peut encore être subdivisée en différentes catégories :

    • La diversification horizontale

      Elle implique l'achat ou le développement de nouveaux produits par l'entreprise dans le but de les vendre à ses groupes de clients existants, bien que ces nouveaux produits ne présentent a priori aucun lien technologique avec les lignes de produits existants.

    • La diversification verticale

      L'entreprise pénètre dans le secteur de ses fournisseurs ou de ses clients.

    • La diversification concentrique

      La diversification concentrique implique le développement d'une nouvelle ligne de produits ou de services présentant des synergies technologiques et/ou commerciales avec une gamme de produits existants, bien que ces produits soient destinés à de nouveaux groupes de clients.

    • La diversification conglomérale

      Cette diversification n'implique ni une synergie technologique, ni une synergie commerciale, mais exige l'attraction de nouveaux groupes de clients. Elle est parfois utilisée par de grandes entreprises recherchant des moyens d'équilibrer leur portefeuille cyclique et leur portefeuille non cyclique.

En fonction des stratégies mises en place et de ses ambitions, une société choisira l'une de ces quatre stratégies. Ce choix dépend notamment de l'orientation du produit/marché d'une entreprise et du goût du risque de cette dernière.

 

Mise à jour 04/07/2016

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

info@1819.brussels
appelez le 1819*

du lundi au vendredi de 08:30 à 13:00
et le mardi de 17:00 à 19:30

*Service gratuit hors coût de l'appel : tarif fixe national

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés