D’innovation fermée à innovation ouverte

Jusqu’il y a peu, l’intégralité du processus de développement et de commercialisation d'un produit s'opérait exclusivement dans l'enceinte de l'entreprise. Nous parlons dans ce cas d'innovation fermée.

Différents facteurs ont toutefois incité les entreprises à rechercher progressivement d'autres moyens permettant d’accroître l’efficacité de leurs processus d'innovation. Elles se sont ainsi mises activement en quête de nouvelles technologies et de nouvelles idées en dehors de l'entreprise, en engageant même des collaborations avec des « concurrents » afin de créer une valeur ajoutée supplémentaire pour le client. Nous parlons alors d'innovation ouverte.

L’innovation ouverte implique donc la combinaison de sources internes et externes, aussi bien pour le développement que pour la commercialisation de nouvelles technologies et de nouveaux produits.

Concrètement, cela signifie que toutes les bonnes idées ne doivent pas nécessairement venir de l'entreprise et que toutes ces bonnes idées ne doivent pas non plus nécessairement être concrétisées au sein de cette même entreprise. L'implication de tiers dans le développement de nouveaux produits et de service peut en effet apporter une valeur ajoutée considérable. Pensons par exemple à une collaboration avec d'autres entreprises du secteur, avec des fournisseurs, des universités et naturellement, les utilisateurs finaux.

Pour illustrer notre propos, nous vous dressons un récapitulatif des principaux éléments des deux méthodes :

Principes caractérisant l'innovation fermée :

  • Pour pouvoir tirer le meilleur parti des activités R&D, nous devons nous charger nous-mêmes des recherches, du développement et de la commercialisation.
  • Lorsque nous sommes les auteurs d'une découverte, nous sommes également les premiers à lancer une nouvelle idée sur le marché.
  • L'entreprise qui est la première à commercialiser un certain produit sur le marché l’emporte sur ses concurrents.
  • Nous devons contrôler et préserver notre propriété intellectuelle, afin que nos concurrents ne puissent pas profiter de nos idées.
  • Toutes nos forces « cérébrales » travaillent exclusivement pour nous.

Principes caractérisant l'innovation ouverte :

  • Les sources R&D externes peuvent générer une valeur ajoutée considérable, qui doit ensuite être absorbée par les activités R&D internes.
  • Nous ne devons pas initier la recherche pour pouvoir en profiter.
  • Il est préférable de développer un meilleur modèle commercial qu'être les premiers sur le marché.
  • En tirant le meilleur parti des idées internes et externes, nous l'emporterons sur la concurrence.
  • Toutes nos forces « cérébrales » ne travaillent pas exclusivement pour nous. Nous devons collaborer avec les bonnes personnes au sein et à l'extérieur de notre entreprise.

Mise à jour 04/07/2016

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

info@1819.brussels
appelez le 1819*

du lundi au vendredi de 08:30 à 13:00
et le mardi de 17:00 à 19:30

*Service gratuit hors coût de l'appel : tarif fixe national

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés