Les initiatives publiques bruxelloises

Afin de stimuler l’entrepreneuriat dans le domaine de l’environnement, la Région de Bruxelles-Capitale a développé une série de projets allant de la mise en place de plans d’actions régionaux à l’accompagnement personnalisé de start-up.

Alliance Emploi-Environnement (AEE)

L’AEE est un projet régional qui a pour but de stimuler les secteurs économiques les plus porteurs en termes de croissance et d’emploi et de les soutenir dans leur transition vers plus de durabilité de manière à améliorer la compétitivité des entreprises bruxelloises et à développer l’emploi des bruxellois (y compris des publics peu qualifiés).  

Ce projet vise à mobiliser et à coordonner  les acteurs publics, privés et associatifs autour d’actions concertés  en vue de la réalisation d’objectifs partagés, à savoir le développement de filières vertes et la création d’emplois durables.  Les premiers axes du projet Alliance Emploi-Environnement sont :

Brussels Sustainable Economy (BSE) 

L’objectif  du projet BSE (Brussels Sustainable Economy) est large : définir,  élaborer et  mettre en œuvre un Plan stratégique de développement de filières économiques dans le domaine de l’environnement en Région bruxelloise.

Six filières sont concernées :

  • l’éco-construction, 
  • les énergies renouvelables, 
  • la chimie verte et la biotechnologie verte & blanche
  • les déchets, 
  • l’eau 
  • l’éco-alimentation.

L’objectif final de ce plan est de créer de l’activité économique et de l’emploi en Région bruxelloise par la dynamisation de ces six filières vertes.

Différents types d’actions sont menés: mises en réseau, animation économique, sensibilisation des acteurs économiques, veille stratégique, accompagnement de porteurs de projets et d'entrepreneurs (recherche de partenaires, de technologies, d’investisseurs, d’espaces d’implantation…).

Ce projet, financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), est mené par trois organismes-partenaires : Bruxelles Environnement (IBGE)impulse.brussels (anciennement l'Agence Bruxelloise pour l’Entreprise) et Groupe One.

Cluster Ecobuild 

Le Cluster Ecobuild est un outil de développement et de promotion du secteur de la construction durable et de sa compétitivité. Il met en réseau un ensemble d’entreprises implantées dans la Région de Bruxelles-Capitale et ayant des activités convergentes.

Le Cluster Ecobuild est un des projets mis en œuvre par la Région de Bruxelles-Capitale pour favoriser la construction et la rénovation durables notamment comme réponses aux effets du changement climatique. Il s’inscrit dans une optique de Développement Durable, favorisant la création, la croissance et la pérennité de ses entreprises.

Dans le cadre du Contrat pour l’Economie et l’Emploi, la Région de Bruxelles-Capitale a initié la création, en novembre 2006, de ce Cluster en éco-construction. Conjointement, la Ministre Bruxelloise de l’Environnement et l’Energie Evelyne Huytebroeck et le Ministre Bruxellois de l’Economie et l’Emploi Benoît Cerexhe ont pris la décision de soutenir ce secteur d'avenir car, dans le contexte actuel, local et international, il revêt une importance particulière. Pour faire face aux nombreux défis que rencontreront les entreprises du secteur, celles-ci pourront compter sur le soutien du Cluster et de ses nombreux partenaires.

Greenbizz 

Ce projet, financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), consiste en la réalisation d’un incubateur d’entreprises, Brussels Greenbizz,  de caractère environnemental dans le secteur de l’éco-construction, des énergies renouvelables, et des écoproduits.

La superficie totale d’espaces d’accueil  créée pour des entreprises  vertes en expansion et des nouveaux acteurs économiques sera de 2.250 m² de zone de pépinière type bureau ou open space et  5.750 m² d’ateliers.  Est également prévue une structure d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement et d’appui aux porteurs de projets et aux créateurs d’entreprises.

Les axes prioritaires  de ce projet sont le développement durable et  l’innovation.  L’objectif est d’admettre 5 projets/an et soutenir 4 à 5 entreprises/an.

Ce projet est mené par la citydev.brussels (ex-SDRB), Bruxelles-Environnement, impulse.brussels (ex l’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise) et le Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC).

EMOVO 

EMOVO vise à créer un centre de recherches multidisciplinaires et de formation dans les technologies de l’énergie et de l’environnement.

Dans un objectif de développement urbain durable, le projet piloté par l’Universitaire Associatie Brussel  (EhB et VUB) se centre sur la recherche en matière :

  • d’utilisation des énergies renouvelables dans les bâtiments
  • de mobilité urbaine durable
  • de développement de matériaux composite
  • de mesure des nuisances sonores en milieu urbain
  • d’énergie éolienne

Ce projet est financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Ecopôle 

Le projet, financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), vise à la création d’un centre d’économie sociale dans le domaine de la récupération de déchets, Ecopôle. Le Centre s’installera  dans un ancien bâtiment industriel à l’abandon de 3.000 m2, qui va être totalement aménagé et réhabilité, et a été racheté par la Région en juillet 2011.

L’objectif est de créer également  un centre d’expertise pour les techniques du réemploi et du recyclage, ce qui contribuera à favoriser l’émergence et la diffusion de solutions innovantes et permettre de réduire, ainsi,  le volume des déchets incinérés.

Le nouveau centre Ecopôle devra permettre la gestion de 4.500 tonnes de déchets dont  un quart des encombrants récoltés par Bruxelles Propreté, soit 1500 tonnes.

Quatre filières seront  exploitées : encombrants, matériaux d’informatique (cartouches d’encre et imprimantes), matériaux de construction et biocarburant (huiles de friture).

Un magasin ouvrira ses portes pour permettre la vente en seconde main de biens remis en état et un parcours didactique sera créé pour sensibiliser le public et les écoles.

L’Agence Régionale pour la Propreté, porteur du projet, profitera de  l’expérience des différents partenaires qui sont déjà actifs dans ce domaine. Le projet associe également des partenaires actifs dans l’insertion socioprofessionnelle, ainsi que des centres de formation afin d’assurer la mise à l’emploi et l’insertion de personnes peu qualifiées.

Mise à jour 04/07/2016

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés