14/09/2017

Trucs et astuces pour un entrepreneur et une entreprise en pleine santé !

Trucs et astuces pour un entrepreneur et une entreprise en pleine santé !

Suivre sa passion, son rêve, son ambition pour en faire sa profession peut parfois devenir une importante source d’inquiétudes. Nous savons tous que les entrepreneurs sont particulièrement soumis au stress et qu’il en va de la santé de leur entreprise. Incertitudes, horaires trop longs, obligation de résultat, manque de séparation entre vie professionnelle et privée sont quelques-uns des problèmes rencontrés par les entrepreneurs.

Parce que la santé de l’entrepreneur peut avoir une influence sur la santé de son entreprise, il est primordial d’en prendre soin ! Mais comment ?

Bien s’entourer

Une des sources de stress de l’entrepreneur est le manque de compétences qu’il rencontre dans certains domaines. On ne peut pas être implacable dans tout et c’est normal ! A chacun sa spécialité.

C’est pourquoi il est très important de cibler ses faiblesses et de trouver des experts qui ont les compétences nécessaires et pourront prendre le relais sur certaines tâches.

Si l’on n’a pas toujours les moyens de rémunérer un expert, plusieurs solutions existent :

  • L’aide à la consultance de la région de Bruxelles-Capitale, par exemple, permet de faire appel à un consultant externe pour une mission ponctuelle et de récupérer 50% du montant de sa mission.

  • Une série de formations courtes pouvant aider à combler certaines lacunes sont organisées en collaboration avec notre réseau de partenaires. N’hésitez pas à suivre notre agenda .

  • Le Centre pour entreprises en difficulté (CED), créé à l'initiative de BECI ( Brussels Enterprises Commerce and Industry) avec l’appui financier de la Région de Bruxelles-Capitale, organise depuis 2009 un système d'assistance comptable et financière destiné aux entreprises bruxelloises.

  • D’autres aides juridiques sont disponibles auprès du Syndicat des indépendants ou encore auprès de l’UCM moyennant affiliation.

Savoir dire non

Osez dire non ! Non, vous n’êtes pas obligé de tout accepter par peur de ne pas avoir suffisamment de rentrées financières. Tout accepter épuise et éloigne de la direction choisie à l’origine. Or la réussite d’un projet réside aussi dans la cohérence de sa ligne directrice.

Si vous hésitez, prenez le temps de la réflexion en vous demandant si accepter cette commande est vraiment nécessaire à la survie de votre entreprise ou si c’est un bonus ? Et si elle n’est pas absolument nécessaire, demandez-vous si vous disposez de suffisamment de temps que pour pouvoir accepter cette commande, si vous allez éprouver du plaisir à exécuter ce travail, si la demande est en accord avec la ligne de conduite et si elle respecte les valeurs de votre entreprise.

Vous aurez alors la réponse à votre interrogation !

Assurer sa protection

L’indépendant est à la fois employeur et employé, il assume seul sa propre protection.

Le manque de protection favorise lui aussi souvent le sentiment d’insécurité chez les chefs d’entreprises. Voilà pourquoi il est important d’analyser les assurances et couvertures qui existent (pension, juridique, revenu garanti, …) afin d’avancer sereinement dans son entreprise.

Il existe des assurances obligatoires en fonction des secteurs d’activité.

D’autres assurances ne sont pas obligatoires mais peuvent être utiles :

  • L’assurance revenu garanti en cas d’incapacité de travail : la mutuelle ne paie des indemnités d’incapacité de travail qu’à partir du 2ème mois d’incapacité et les montants de ces indemnités sont peu élevés. Une assurance revenu garanti peut vous apporter une garantie de revenu dès le premier mois d’incapacité de travail.

  • L’épargne pension en complément à la retraite légale, que ce soit sous forme de pension libre complémentaire (PLCI), de pension libre complémentaire sociale (PLCI sociale) ou d’épargne pension classique. A vous d’analyser quel système vous convient le mieux et auprès de quel organisme vous souhaitez la souscrire (banque, guichet d’entreprises, …).

  • L’assurance hospitalisation est également une couverture à ne pas négliger.

De plus, les assurances revenu garanti et les épargnes pension sont, à certaines conditions, déductibles fiscalement.

Adopter un mode de vie sain

Avoir un mode de vie sain aide à garder son énergie !

On ne le répétera jamais assez, une bonne santé physique et mentale passe par une alimentation saine et variée. Par manque de temps, sauter des repas, manger en travaillant, grignoter des en-cas rapides et peu intéressants sur le plan nutritionnel sont monnaie courante chez certains entrepreneurs. Pourtant, il est indispensable de manger des repas à heures fixes et de bien choisir ce que l’on mange.

Quelques pistes pour vous inspirer dans la préparation de vos repas:

Il est essentiel d’éviter la sédentarité. Une activité physique régulière, même la marche, permet d’éliminer le stress et les toxines accumulées, mais influence également positivement le sommeil. Le plus important est d’effectuer une activité qui vous plaît, cela vous aidera à rester motivé ! S’organiser à plusieurs est aussi une source supplémentaire d’encouragements.

Adapter son environnement de travail

Travailler dans un environnement qui est adapté à son activité et que l’on trouve agréable favorise la concentration et la créativité.

Réfléchir à la lumière naturelle et à l’éclairage complémentaire de votre espace de travail, apporter des plantes, choisir des couleurs qui vous plaisent, peuvent contribuer à votre bien-être au travail.

Aussi, un bureau rangé et la mise en place d’un système de classement de vos documents permettent généralement de gagner du temps quotidiennement et de libérer de la place dans son esprit.

Harmonie vie professionnelle et vie privée

On pourrait croire qu’un indépendant partage son temps comme il le souhaite et fixe lui-même ses priorités, mais objectivement, c’est rarement le cas ! Tiraillé entre ses obligations professionnelles et familiales, il est souvent difficile pour un chef d’entreprise de trouver le bon équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

Il y a deux manières de gérer cet aspect. Dépendant de sa passion pour son travail, de sa personnalité, mais aussi du type d’activité. A chacun de trouver celle qui lui convient le mieux.

La première méthode est l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, qui relève plutôt de la séparation entre les deux. Vous décidez, par exemple, de travailler de 8h à 19h chaque jour et en dehors de ces horaires, vous vous consacrez entièrement à votre vie privée. Pour certaines activités cela sera la seule méthode possible, pour d’autre ça sera difficilement tenable s’il y a des délais à respecter par exemple.

La seconde méthode, plus flexible, est l’intégration travail et vie privée. Le travail n’est alors plus isolé de la sphère privée mais y trouve sa place. Cette place, il est important de la définir et de la baliser afin que cette intégration se fasse de manière harmonieuse. Les grands principes de cette méthode sont les suivants :

  • Inscrire dans un même agenda les rendez-vous professionnels et les rendez-vous privés/familiaux.
  • Traiter ces événements de manière égale. Les rendez-vous familiaux ne sont pas moins importants que les rendez-vous professionnels. Ils ne sont pas annulables.
  • Alterner au cours d’une même journée des activités professionnelles, familiales, de loisir, etc.
  • Discuter de ce mode de fonctionnement avec les personnes qui vous entourent au quotidien, que ce soit avec votre famille ou avec votre associé, afin qu’ils le respectent et ne se sentent pas négligés.

Gérer son temps

Gérer son temps permet de gagner du temps ! Une phrase que l’on connait par cœur mais face à laquelle on est souvent démunis quand on est pris dans le tourbillon des échéances et de la multitude de tâches à accomplir. Ce n’est pas faute d’essayer mais vous manquez d’outils ! Comment s’y prendre ? Cet article amène différentes pistes pour arriver, petit à petit, à mieux gérer son temps.

Prendre du recul

Quand on est entrepreneur, la tentation de ne faire qu’un avec son entreprise est grande. Mais elle est aussi dangereuse et peut mener à l’échec. Plus qu’une tentation, c’est un réflexe naturel. Attention, votre entreprise, ce n’est pas vous ! Un entrepreneur crée et gère son entreprise, il n’est pas son entreprise. Pour vivre, il a besoin de se reposer, de s’alimenter, d’avoir des loisirs, de maintenir une vie sociale et familiale.

De plus, il est essentiel de faire régulièrement le point sur la situation. On ne va nulle part quand on a le nez dans le guidon. Prévoyez, dans votre planning de chaque mois, un moment pour identifier les faiblesses mais aussi les forces de votre entreprise et mettez-les en parallèle avec vos objectifs pour vous positionner plus clairement.

S’autoriser à avoir des loisirs

Exercer une activité qui n’a aucun lien avec son activité professionnelle, que ce soit une activité artistique, un sport ou encore du bénévolat peut s’avérer être très bénéfique. Il est souvent difficile d’arriver à consacrer du temps à une activité qui ne fera pas avancer directement son entreprise. C’est pourtant un moyen de se concentrer sur autre chose que sur son entreprise et de se recentrer sur soi-même. Cela aide à faire ressortir d’autres aspects de sa personnalité et à se rendre compte que l’on a d’autres qualités ou compétences que la gestion de son entreprise.

Gérer son stress

Certaines personnes utilisent leur stress comme un moteur. C’est ce qui leur permet d’avancer. Pour d’autres, c’est un frein.

Dans ce second cas, il est utile de mettre en place des outils de gestion du stress. Il existe différentes techniques de gestion du stress : respiration, méditation, yoga, sport, sophrologie,…

Pour pouvoir gérer son stress, il est important d’essayer d’identifier la ou les sources de ce stress. Etes-vous un peu, beaucoup, ou pas du tout stressé ? Un petit test sur le site du CED vous aide à déterminer votre niveau de stress.

Il n’est pas toujours facile de parler de ses difficultés quand on est indépendant. On se sent alors souvent très seul et démuni face à ses soucis. Vous vous sentirez mieux compris en échangeant avec des personnes vivant le même type de situation que vous.

Si vous souhaitez rencontrer des professionnels qui pourront vous aider à gérer certains de ces aspects ou échanger avec d’autres chefs d’entreprises confrontés aux mêmes soucis que vous :

Etre bien informé

Bien se préparer et s’informer permet d’avancer en toute sécurité et de réduire les mauvaises surprises.
Contactez le 1819 !

Vous l’aurez compris, travailler sur soi, trouver une stabilité émotionnelle, gérer au mieux la balance vie professionnelle/vie privée, sont des clés indispensables vers la bonne gestion et la bonne santé de l’entrepreneur et de son entreprise !

Quelques lectures intéressantes

Auteur/Organisation: 
1819 - Aline de Gottal

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us