12/06/2017

Réforme des aides à l'emploi

Réforme des aides à l'emploi

Votée jeudi 1er juin en Commission Affaires économiques du Parlement, l'ordonnance « Aides à l'emploi » va véritablement révolutionner les politiques d'emploi de la Région bruxelloise.

Parallèlement à l'ordonnance « Aides à l'emploi » votée jeudi 1er juin en Commission Affaires économiques du Parlement, les arrêtés d'exécution, permettant la mise en œuvre des dispositifs d'aides à l'emploi, sont en cours d'approbation au sein du Gouvernement bruxellois. Un processus législatif qui permettra l'entrée en vigueur des nouvelles mesures au 1er octobre prochain.

Avec la 6e réforme de l'Etat, la Région bruxelloise a hérité de nouvelles compétences concernant l'emploi et notamment de nombreux dispositifs de mise à l'emploi. Le problème : une manne conséquente des moyens financiers s'adresse encore, malgré la régionalisation de ces dispositifs, aux navetteurs flamands ou wallons.

« Bruxellisation »

Didier Gosuin, Ministre de l'Économie, de l'Emploi et de la Formation professionnelle, a donc décidé la « bruxellisation » des aides à l'emploi : près de 255 millions destinés uniquement à la mise à l'emploi des Bruxellois. Une restructuration inédite qui est le fruit d'un travail approfondi mené avec les partenaires sociaux et en collaboration avec Actiris et Bruxelles Economie et Emploi.

Même si le chômage n'a cessé de diminuer à Bruxelles depuis le début de la législature, certains publics cibles de chercheurs d'emploi continuent à requérir une attention particulière en matière de politique d'emploi : les jeunes de moins de 30 ans, les personnes peu qualifiées, les demandeurs d'emploi de longue durée et les travailleurs âgés.

Objectifs

3 objectifs-clés ont guidé l'élaboration de la réforme des aides à l'emploi : simplification, bruxellisation et transition.

Cela se traduit concrètement par :

  • une diminution et simplification du nombre de dispositifs hérités ;
  • une plus grande lisibilité des dispositifs pour les chercheurs d'emploi comme pour les employeurs ;
  • un recentrage des moyens régionaux vers les Bruxellois qui ont besoin d'être soutenus ;
  • une transition efficace et rapide de la formation vers l'emploi.

Grâce à cette réforme des aides à l’emploi, la Région bruxelloise se donne les moyens de combler le fossé existant entre offre et demande d’emploi et de faire se rapprocher les chercheurs d’emploi et les employeurs.

Source : www.didiergosuin.brussels

Auteur/Organisation: 
1819 - Charlotte Tordeur

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us